Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 21 février 2017

Le poète

Fidèle à sa renommée
sensible par la guerre
des mots juste posés
à son école buissonnière
Il est le seul à publier
dans sa prose parfaite
les mots qu'il faut pour apaiser
ou ceux qui sont pour refléter
la fête.


Il n'a pas plus de commentaires
que le désert.

Il est tout seul et s'en remet
à son pouvoir (e) littéraire
Il est tout seul et me suffit
à entrevoir une lumière

ahah
clic clac
(...)
je l'ai chopé !

18:40 Écrit par Gene dans TEXTE | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Bon anniversaire, le frère

Écrit par : Gene | mardi, 21 février 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire