Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 01 août 2014

Route

J'avais pourtant regardé

À droite et à gauche

J'n'avais rien vu passer

Rien qui cloche

Et j'avais avancé

D’un bon pas

J'avais le feu en moi



Sur l’asphalte bandée

De travaux en bataille

Je me déséquilibrais

Un peu bas un peu haut

Rejoignant, comme en braille

Le trottoir droit devant

J’avais le feu pour moi



De ma métaphore

Urbaine

Tu te moques



Et mon discernement

Quant à ma juste épreuve

Du vert passé au rouge

Je boitillais devant

Le trafic, imprudent.

Tu pensais rien ne bouge

Toujours, le feu pour moi



En ma folle entreprise

Que vouloir t’accomplir

Tu évitais la joute

Rien ne sert d’aboutir

M’aveuglant un peu plus

N’ayant plus aucune prise

A ton code de la route




De ma métaphore

Urbaine

Tu te moques



J'ai aimé simplement

Mon amour fabulé

Nous amener tous deux

En passage protégé

09:51 Écrit par Gene dans TEXTE | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.