Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 26 mai 2010

1911083489.jpg

.

15:40 Écrit par Gene dans IMAGES | Lien permanent | Commentaires (1) |

mardi, 25 mai 2010

Electro-cutter

electric.jpg

20:13 Écrit par Gene dans FIL | Lien permanent | Commentaires (0) |

2.

Ces tournants.
Ces angles saillants
Ces montagnes à franchir
Ces épingles à cheveux
Ces lacets de corset
trop serré
Ce col à ouvrir
Sommet
De soupirs
Initiale
Du plaisir
Une nuit avec toi
Allez !
Une seule.
Blanche.
De rosée étoilée





C'est comme c'est...

C’est comme c’est
Comme c’est bizarre
Et prégnant
Ce sentiment
Qui perdure
Dans le temps

C’est comme c’est
Comme c’est bizarre
Et troublant
Tous ces signes
cependant

Ces tournants.
Ces angles saillants
Ces montagnes à franchir
Ces épingles à cheveux
Ces lacets de corset
trop serré
Ce col à ouvrir
Au sommet
Des soupirs
Initiale
Du plaisir

Une nuit

Une nuit avec toi
Allez !

Une nuit

Une nuit avec toi
Allez !


Blanche

De rosée étoilée








14:48 Écrit par Gene dans TEXTE | Lien permanent | Commentaires (0) |

jeudi, 20 mai 2010

Lien

lien.jpg

18:31 Écrit par Gene dans FIL | Lien permanent | Commentaires (1) |

mercredi, 19 mai 2010

Deux

table.jpg

21:55 Écrit par Gene dans IMAGES | Lien permanent | Commentaires (1) |

Contact


Le ciel est couleur layette
de bleu et rose mélés
pastel
doux réveil ?
avec les phrases écoutées
des oiseaux chanteurs
des oiseaux parleurs
questionneurs
ponctués
râleurs
libérés

Le ciel enrobe leur colère
dans un univers de bébé
et les craintes se soulèvent
contrastant le jour levé

Le bruyant moteur qui passe
rappelle les civilités
Y'aurait pu Y avoir l'orage...


Les oiseaux disent
en notes gaies.

(Repasse du 5 mai 2006)

14:09 Écrit par Gene dans TEXTE | Lien permanent | Commentaires (0) |

dimanche, 16 mai 2010

Missive

Chers,

Je vous prie de bien vouloir excuser mes prétention, suffisance, impudence, outrecuidance à venir vers vous. Je m'agenouille, tête baissée et main jointe à la supplique que je vous lis humblement à l'oral de l'écriture pour ma demande de requête. J'espère vous trouver en bonne santé, ô Chers et le tout autour des vous rayonnant du soleil pétillant, radieux, et éclatant. Vous comprendrez aisément qu'il m'est difficile d'entrer directement dans l'élément central de ma sollicitation, à la fleur de mon âge de l'heure sonnante (18:44). Le vent du dehors danse avec les feuilles, celui du dedans brouille ma diction. J'essaie aussi de justifier le texte à droite et à gauche c'est pourquoi je ne reviendrais pas en retour de paragraphes anciens et définitivement vivants comme l'eau qui ronronne. Donc, je... Mais ? Vous dormez ?


18:50 Écrit par Gene dans TEXTE | Lien permanent | Commentaires (4) |

jeudi, 13 mai 2010

Fulgure





02:06 Écrit par Gene dans TEXTE | Lien permanent | Commentaires (0) |